31 Grande Rue
financement

Prêt travaux refusé : quelles solutions ?

Un refus de prêt travaux ne signifie pas pour autant qu’une solution de financement n’est pas envisageable pour effectuer vos travaux, bien au contraire, d’autres opérations peuvent être mises en place.

Refus de crédit travaux : pourquoi ?

Il est fréquent pour les ménages propriétaires et ayant déjà des crédits en cours qu’un prêt travaux soit refusé, avec pour motif principal l’endettement ou le reste à vivre. Ce sont deux indicateurs majeurs dans l’étude de solvabilité d’un emprunteur, ils vont permettre de juger la situation financière de ce dernier et surtout d’avoir une indication sur ses capacités de remboursement pour le prêt travaux. Si le montant du prêt travaux est trop important, la capacité à rembourser ne sera pas suffisante et la banque sera particulièrement vigilante sur ce point. Il faut savoir que l’on ne peut pas s’endetter à plus de 33%, au-delà il existe un réel risque de surendettement et donc d’incapacité de remboursement pour le souscripteur.

Ces refus ne signifient pas pour autant que les travaux tombent à l’eau, en effet, il est généralement fréquent que l’endettement de l’emprunteur soit constitué de prêts inadaptés, comme par exemple un prêt immobilier dont la mensualité était trop importante ou encore des prêts renouvelables, polluant la situation financière de l’emprunteur même si ces derniers ne sont plus utilisés. Un prêt auto ou même un leasing peuvent aussi entrainer une diminution importante de la capacité à emprunter. Il faut donc trouver des solutions et l’une d’elle, redoutablement efficace, réside dans la mise en place d’un regroupement de crédit.

Regrouper ses crédits pour financer ses travaux

L’opération de regroupement de prêts est particulièrement intéressante lorsqu’un ménage propriétaire souhaite effectuer des travaux et qu’il rembourse déjà des crédits. Le regroupement va permettre de faire racheter les prêts en cours par un établissement financier, lequel va adresser à chaque créancier un remboursement du montant des capitaux restants dus. Ce dernier va ensuite reporter toutes les sommes dues sur un nouveau contrat, dans lequel il va ajouter le montant des travaux à financer. L’avantage de cette solution est de pouvoir redéfinir les conditions de remboursement pour l’emprunteur : taux fixe, durée plus longue, mensualité réduite. C’est une véritable solution adaptée aux ménages souhaitant effectuer un nouveau projet avec des crédits en cours.

Plutôt que d’accumuler un nouveau prêt travaux, l’opération va permettre de tout réunir en un seul crédit et de pouvoir modeler les conditions de remboursement en fonction des capacités de l’emprunteur mais aussi en fonction de la mensualité idéale selon ses finances. Il faut ainsi solliciter un établissement de crédit spécialisé, soit directement, soit par le biais d’un service de comparaison. Il est par ailleurs vivement conseillé de comparer les offres de rachat de crédits afin d’obtenir au minimum trois propositions de financement, lesquelles vont permettre de s’orienter vers l’organisme proposant les meilleurs taux. A noter que le service de simulation est proposé gratuitement et sans aucun engagement.

SIMULATION RACHAT DE CREDIT
Simulation gratuite & sans engagement